Matrinapy est une amulette, une œuvre d'art, pour soigner les âmes et l'imaginaire.

C'est aussi le désir d'offrir une éducation à l'affectivité et à la sexualité, de créer une campagne de prévention aux plus jeunes sur les risques liés à la pornographie, de déraciner le patriarcat, de sensibiliser les personnes de tout âges au sujet du consentement pour en finir avec la culture du viol, et de soutenir financièrement, par des donations, les associations qui aident les personnes victimes d'abus et de trafic sexuel.


Qui se cache derrière cette création née vers la fin 2011?

Un artiste, violoniste et compositeur cherchant à cultiver la sagesse et l'altruisme. Sur sa carte d'identité il est écrit qu'il est né le 11 janvier 1982 à Obernai. L'histoire qui suit est son histoire réelle à peine romancée.


à l'origine

L'histoire vraie raconte qu’un être humain, ne croyant plus en rien, était décidé à mettre fin à ses jours. Sans aucun désir, il ne mangea plus pendant plusieurs semaines au point d'en perdre la sensibilité dans les mains et les jambes. Alors qu’il délirait voyant sa mort venir, une Entité lui rendit visite, Elle guida ses mains fragiles dans un morceau d'argile qu'il trempa de ses larmes, pour créer ce qui deviendra Matrinapy.

Depuis ce jour il crée sans cesse des milliers d’amulettes. Chaque amulette comme une prière en hommage à Elle. Chaque prière toujours plus forte, plus sonnante, pour nourrir l’existence de Celle qui le sauva et redonna un sens à sa vie.